ALI MOINI




Ali Moini est né en 1974 à Shiraz (Iran).
Il intègre à l’age de 17 ans le Jeune Orchestre de Shiraz en parallèle de sa formation en chant lyrique et composition musicale.
En 1997 il commence des études intensives d’interprétation dramatique et rejoint le « Mehr Theater Group » où il occupe des fonctions d’acteur et de compositeur musical.
Il joue dans plusieurs de leurs créations dont Dance On Glasses, pièce comptant plus de 80 représentations en Proche-Orient, Europe, Amérique Latine et Amérique du Nord.
Il est titulaire d’une Licence en représentation dramatique délivrée para Soureh High Educational University of Tehran et conclut en 2009 le Programme d’Etude en Recherche et Création Chorégraphique du Forum Dança à Lisbonne où il reçoit l'enseignement de chorégraphes internationaux tels que André Lepecki, Deborah Hay, Emmanuelle Huynh, Jeremy Nelson, João Fiadeiro, Julyen Hamilton, Lisa Nelson, Mark Tompkins, Meg Stuart, Loïc Touzé, Vera Mantero...
C’est dans le cadre de ce programme qu’il crée le solo my paradoxical knives qu’il dansera par la suite au festival Montpellier Danse, au Tanzquartier, au Théâtre National de Chaillot, à Bonlieu entre autre…
A l’invitation du festival Montpellier Danse il crée en 2012 la pièce de groupe it shocks me but not you. Sera extrait de ce spectacle le solo talking in/to myself présenté au festival d’Automne, la même année.
En 2013, sa collaboration avec le plasticien Fred Rodrigues est créée dans le cadre du programme New Settings de la Fondation Hermès au Théâtre de la Cité Internationale.
Ali Moini conclu en 2013 un master en Performance & Chorégraphie dans le cadre de ESSAI au CNDC (Angers).
En 2014 et 2015 il est interprète pour Hooman Sharifi dans le spectacle  Every order eventually looses its terror.
En 2016 il crée un nouveau solo Man Anam Ke Rostam Bovad Pahlavan à l'invitation du festival Montpellier Danse et du programme New Settings de la Fondation d'Entreprise Hermès.
Au printemps 2017 il initie une période de recherche avec le soutien de l'Institut Français, de la Tanzhaus nrw Dusseldorf et de l'EMPAC dans le but de préparer Gaugemancy une pièce de groupe dont la création aura lieu le 2 octobre 2018 à La Passerelle Scène Nationale de Saint Brieuc.